Master mention Physique fondamentale et applications, parcours Sciences physiques pour l’archéologie andine

Master mention Physique fondamentale et applications, parcours Sciences physiques pour l’archéologie andine

Accroche

Formation originale, interdisciplinaire et internationale, délocalisée au Pérou, à vocation professionnelle, associant les compétences en archéologie de l’Université de Trujillo, aux apports dans le domaine des sciences fondamentales (physique, chimie, modélisation) de l’UFR SPM.

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Physique fondamentale et applications, parcours Sciences physiques pour l’archéologie andine
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
Modalités pédagogiques
Présentiel
Capacité d'accueil
20 étudiant.e.s
ECTS
120
Langue de la formation
Anglais
Espagnol
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

L'objectif principal est de développer une formation reposant sur des fondements scientifiques solides, en particulier pour le développement de méthodes d’analyse en lien avec la création de laboratoires d'archéologie au Pérou, disposant de moyens techniques importants, et de méthodes de modélisation numériques ou analytiques.

Cet objectif sera atteint en apportant une double compétence aux étudiants (archéologie - sciences fondamentales) par l'intermédiaire d'intervenants qui viennent de domaines variés (enseignants chercheurs en physique ou chimie de l'UFR SPM à Rennes, archéologues péruviens, socio-professionnels, anciens étudiants du master) ainsi qu'une double culture (sud-américaine et européenne) par l'intermédiaire des stages.
 

Publics

La formation est ouverte à des étudiants sud-américains et européens, en formation initiale ou en formation continue, dont la formation d'origine est liée à l'archéologie, la physique, la chimie, la géologie ou la biologie. Pour suivre cette formation dans de bonnes conditions, il est impératif de posséder de très bonnes compétences linguistiques en anglais et en espagnol.

Pour les étudiants sud-américains, une connaissance du français est un élément favorable.
Le public majoritairement visé est celui des étudiants péruviens et issus d’autres pays, notamment de pays géographiquement proches en Amérique du Sud, ayant au minimum un niveau universitaire de Licence. Ces étudiants peuvent être en formation initiale ou en formation continue (poursuite d’études après une activité professionnelle). De façon plus marginale, des étudiants issus d’un diplôme délivré par une université Française ou Européenne peuvent se joindre à la promotion d’étudiants locaux à Trujillo.
 

Compétences développées

Les diplômés de la formation seront en mesure de :

  • Modéliser des problèmes physiques complexes,
  • Analyser des besoins techniques de projets,
  • Analyser des vestiges de l’occupation humaine dans leur matérialité, leur environnement et leurs relations spatiales,
  • Concevoir, mettre au point, développer des démarches, méthodologies, protocoles, instruments et montages expérimentaux,
  • Participer au montage et à la gestion des opérations de terrain (chantiers de fouille), 
  • Recueillir, Identifier, classer, analyser et interpréter des données obtenues à partir d'observations et de mesures, dans une perspective d'explication théorique,
  • Maîtriser les apports des sciences sociales et humaines, de leurs méthodes d’analyse et d’interprétation, 
  • Maîtriser les aspects techniques, les méthodes d’investigation relevant de diverses sciences exactes (chimie, physique…),
  • Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur l'archéologie, l'archéométrie et les autres domaines reliés, 
  • Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche en archéologie, archéométrie,...
     

Les plus de la formation

Le parcours de master est adossé aux activités de recherche en archéologie au Pérou (projets archéologiques à Trujillo de la Huaca de la Luna, Chan Chan, El Brujo, Huanchaco, mais aussi à Lima, Cuzco, Chiclayo etc). A Rennes, les laboratoires de chimie (ISCR) et de physique (IPR) sont susceptibles d’accueillir des étudiants en stage de recherche. Le laboratoire d'archéométrie (CREAAH) est également une structure d’accueil potentielle pour les stagiaires de la formation.

L’esprit de la formation est de faire appel aux compétences des intervenants qui viennent de domaines très différents et d’adapter leur pédagogie à un public d’étudiants qui peuvent également venir de domaines assez différents. Cette confrontation des disciplines est en soi originale et nécessite clairement d’innover. Chaque intervenant est donc amené à mettre en place cette innovation pédagogique, il est libre de la développer de la manière qu’il souhaite du moment qu’il s’adapte aux étudiants, à leur langue et à leur culture, et qu’il leur montre en quoi ce qu’il leur apporte peut leur être utile dans la pratique.

Cette formation est totalement originale aussi bien au niveau régional que national et international (il n’en existe pas d’autre en Amérique du Sud, par exemple). Les étudiants sélectionnés dans ce parcours de master seront simultanément inscrits dans le programme de Maestría Arqueología Sudamericana : Modelización, Experimentación y Técnicas Analíticas délivré par l’UNT. Ils bénéficieront donc d'une double diplomation.
 

Partenaires de la formation

La formation s'appuie sur les laboratoires de chimie (ISCR) et de physique (IPR) , ainsi que sur de nombreux projets archéologiques au Pérou (en particulier Huaca de la Luna, Chan Chan, El Brujo, Huanchaco à Trujillo et dans ses environs immédiats).

Et après ?

Devenir des diplômés

Poursuite en thèse en Europe ou en Amérique (du Nord ou du Sud) pour les étudiants les plus brillants. De nombreux emplois dans le domaine de l’archéologie ont été proposés aux étudiants ayant suivi la formation antérieure, l’archéologie est en effet une activité importante pour le Pérou et a des retombées économiques significatives dans le domaine du tourisme en particulier. L’archéologie scientifique connaît actuellement un fort développement, c’est une des raisons pour lesquelles l’UNT souhaite développer une formation reposant sur des fondements scientifiques solides, en particulier pour le développement de méthodes d’analyse (en lien avec la création de laboratoires disposant de moyens techniques importants), et de méthodes de modélisation (numériques ou analytiques).

Poursuite d'études

Poursuite en thèse en Europe ou en Amérique (du Nord ou du Sud) pour les étudiants les plus brillants.

Types de métiers

Emplois dans le domaine de l’archéologie

Secteurs d'activités (code ROME)
K2401 Recherche en sciences de l'homme et de la société
K1602 - Gestion de patrimoine culturel
K1802 Développement local

Recherche & international

Lien avec la recherche

La formation s'appuie sur les laboratoires de chimie (ISCR) et de physique (IPR) de l'UR1, ainsi que sur de nombreux projets archéologiques au Pérou (en particulier Huaca de la Luna, Chan Chan, El Brujo, Huanchaco à Trujillo et dans ses environS immédiats).

Echanges internationaux

La formation s'appuie sur un accord de coopération internationale pour la délivrance d’un diplôme délocalisé entre l’Université de Rennes 1 (UR1) et l’Université Nationale de Trujillo (UNT) qui fait partie d'un accord cadre de coopération internationale.

Une grande partie de la formation est donnée en espagnol : tous les intervenants sud-américains donnent leur cours en espagnol. Certains intervenants de l’Université de Rennes 1 font de même, les autres donnent leur cours en anglais.
 

Organisation pédagogique

Modalités d'évaluation

Modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCCC)

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances et des compétences des Unités d'Enseignement (UE) sont appréciées soit par un contrôle continu régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes d’évaluation combinés.

Validation de l’année et du diplôme

La maîtrise est obtenue par validation du master 1re année (M1) soit 60 crédits (ECTS).
Le diplôme de master est obtenu par validation des années M1 et M2 et s’accompagne de l’obtention de 120 crédits (ECTS).

Pour en savoir plus

L'ensemble des dispositions générales de MCCC est téléchargeable :

  Dispositions générales des MCCC pour les masters - 2023-2024 - (1.32 Mo)
Les MCCC détaillées par diplôme sont votées chaque année en CFVU. Elles sont consultables sur l'ENT des étudiants et stagiaires inscrits en formation.

Enseignement(s) délocalisé(s)

Universidad nacional de Trujillo (Pérou)

    Formation initiale

    Responsable(s) pédagogique(s)

    Renaud DELANNAY

    Contact(s)

    Renaud DELANNAY
    renaud.delannay [at] univ-rennes.fr

    Pré-requis

    Un niveau universitaire de Licence ou équivalent pour la candidature en master 1. Une première année de master validée pour la candidature en M2. Les étudiants sont en outre tenus de faire preuve de très bonnes compétences linguistiques en anglais et en espagnol (niveau C : utilisateur expérimenté).

    Profils attendus

    • Connaissances de niveau licence dans la discipline dans laquelle la licence a été passée. Une remise à niveau en master 1 est prévue pour apporter les connaissances de base dans les autres domaines importants pour le master.
    • Très bonnes compétences linguistiques en anglais et en espagnol (niveau C : utilisateur expérimenté).

    Droits d'inscription

    Droits d'inscription tels que déterminés par les deux universités (UNT et université de Rennes).

    Last updated: mer, 08/02/2023 - 15:30