Master mention Physique fondamentale et applications, parcours Physique médicale

Master mention Physique fondamentale et applications, parcours Physique médicale

Accroche

Le master Physique médicale forme des cadres experts dans le domaine de la physique en lien avec le secteur médical. Les intervenants sont issus de l’Institut de Physique de Rennes et de l’unité de physique du Centre de lutte contre le cancer Eugène Marquis (Formation accréditée DQPRM).

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Physique fondamentale et applications, parcours Physique médicale
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
Modalités pédagogiques
Présentiel
Capacité d'accueil
18
ECTS
120
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

Le master Physique médicale forme des cadres experts (bac +5) dans le domaine de la physique médicale. La formation permet d’acquérir des compétences en physique des rayonnements ionisants, en dosimétrie, en imagerie et traitement d’image, en radiobiologie et en radioprotection. Les diplômés acquièrent également des compétences en méthodes numériques, simulation et plus généralement en optique, en spectroscopie optique, en physique statistique, en physique des semi-conducteurs.

Publics

Les étudiants de la formation sont avant tout des physiciens (Licence générale en physique, physique-chimie, sciences de la matière ou équivalent) qui se forment aux applications médicales.
Le master peut être ouvert à des étudiants issus de formations en Méthodes ou Imagerie pour la Santé, en Technologies pour la santé, en Physique Biomédicale (ou équivalent) ayant un niveau solide en mathématiques et en physique.

Compétences développées

Les étudiants diplômés du master Physique médicale :

  • sont en mesure de mobiliser les concepts fondamentaux à l’interface entre la physique et le secteur médical acquis au cours de leur formation pour modéliser, analyser et résoudre des problèmes complexes de physique médicale. 
  • sont aptes à proposer un protocole expérimental adapté à un problème physique donné puis réaliser de façon contrôlée des mesures et les interpréter ou encore simuler un problème physique, afin de proposer des solutions adaptées, grâce notamment aux méthodes pratiques telles que les techniques d’imagerie, les techniques de traitement de données ou d’image, les méthodes de simulations ainsi que les outils numériques et statistiques enseignés dans la formation.
  • sont formés à la communication orale et écrite à des fins de formation ou de transfert de connaissances, en français et en anglais et ont mis en pratique ces compétences lors des stages effectués en milieux professionnels au cours de la formation.
     

Les plus de la formation

Le master Physique médicale de l’Université Rennes 1 est un des sept masters en France permettant l’accès aux épreuves de sélection pour la formation spécialisée délivrant le Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale (DQPRM, bac +7) de l’INSTN de Saclay. 

En Master 2, les intervenants de la formation sont majoritairement des physiciens médicaux, des médecins, des ingénieurs de recherche exerçant dans le domaine médical pour la plupart exerçant au seul Centre breton de Lutte Contre le Cancer (CLCC), Centre Eugène Marquis (CEM) de Rennes ainsi que des enseignants chercheurs des laboratoires spécialisés en physique et traitement d'image de l'Université de Rennes 1 (IPR UMR 6251, LTSI UMR 1099).

Plusieurs enseignements fondamentaux sont mutualisés avec la spécialité Technologies de l’Information pour la Santé (TIS)  de l'École Supérieure d'Ingénieur de Rennes (ESIR), et le Master Signaux et Image en Biologie et Médecine (SIBM) piloté par l’UFR de Médecine de l’Université Rennes 1. La formation bénéficie des plateformes techniques rennaises Bio-RMN et Bio-SCANs de BIOSIT unité mixte CNRS (UMS 3480) et Inserm (US 018) mais aussi d’installations très spécifiques du CEM comme la Gamma caméra récemment installée en 2022. 

Partenaires de la formation

Le master Physique Médicale est issu d’une collaboration entre le Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) Eugène Marquis (CEM) de Rennes (https://www.centre-eugene-marquis.fr/) qui assure des missions de soins, d’enseignement et de recherche et l’Institut de Physique de Rennes (IPR), unité mixte de de recherche Université Rennes 1 et CNRS (https://ipr.univ-rennes1.fr/)  

Et après ?

Devenir des diplômés

Les étudiants diplômés peuvent travailler directement après l’obtention de leur master (bac +5) en exerçant leurs compétences en tant que technicien en mesure physique ou dosimétrie ayant des missions de contrôle qualité dans les structures hospitalières, d’aide en physique médicale ou encore ils peuvent exploiter leurs connaissances au service d’entreprises fournissant des machines, des équipements et des logiciels connexes indispensables dans des domaines comme la cancérologie ou l’imagerie médicale. 

En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes 1.

Poursuite d'études

Les étudiants diplômés admis au concours d’accès à la formation de 30 mois de l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN) à Saclay peuvent obtenir le Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale (DQPRM, bac +7) pour devenir physicien médical (reconnu professionnel de santé depuis 2017).
Grâce aux acquis de haut niveau dans les fondamentaux, les étudiants diplômés peuvent aussi s’engager dans une thèse dans les domaines scientifiques et techniques, d’une durée en général de 3 ans, au sein d’une structure de recherche privée ou académique pour obtenir le diplôme de doctorat internationalement reconnu (PhD, bac +8).

Types de métiers

Avec le master Physique médicale, les diplômés peuvent exploiter leurs compétences en tant qu’ingénieur ou cadre en recherche et développement, contrôle qualité, logistique, chef de projet, instrumentation, technico-commercial, service après-vente.


Les diplômés peuvent aussi être recrutés en tant qu’aide physicien médical ou technicien en mesure physique ou dosimétrie.

Recherche & international

Lien avec la recherche

Cette formation s’appuie sur le Centre Eugène Marquis (CEM) de Rennes et sur différents laboratoires de recherche de l’Université de Rennes 1 comme l’Institut de Physique de Rennes (IPR UMR CNRS 6251), le Laboratoire traitement du signal et de l’image (LTSI – UMR INSERM 1099), l’Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires (IRISA UMR CNRS 6074). Les étudiants bénéficient aussi d’enseignements en lien avec des technologiques avancées les plus récentes comme par exemple celles de la plateforme technique PRISM Bio-SCANs de la Structure fédérative de Recherche BIOSIT (UMS CNRS 3480 – INSERM 018) ou encore celles du CEM comme la Gamma Camera récemment installé au CEM.

Echanges internationaux

Outre une unité d’enseignement (UE) de 30h dispensée par des enseignants chercheurs anglophones et spécifiquement dédiée à l’exercice de l’anglais scientifique, un module portant sur les « méthodes numériques » de 24h est entièrement dispensé en anglais par un enseignant chercheur anglophone. 

Organisation pédagogique

Le master 1 permet de renforcer les bases en physique fondamentale (Matière condensée, Physique quantique, Thermodynamique, Mesures et capteurs…). Des cours plus spécialisés (Capteurs en médecine nucléaire et imagerie médicale, Rayonnements ionisants et non-ionisants, Radiobiologie…) viennent compléter la formation.

En master 2, les enseignements sont principalement dédiés au parcours type Physique médicale :

  • Radiobiologie,
  • Radioprotection,
  • Développements récents des capteurs et méthodes en imagerie,
  • Imagerie biologique et médicale,
  • Méthodes avancées en traitement d’images ou encore
  • Méthodes statistiques et numériques.

Les enseignements sont dispensés essentiellement en présentiel sur les Campus de Beaulieu et de Villejean Santé de l’Université de Rennes mais également au Centre Eugène Marquis (CEM) de Rennes. Ces enseignements sont planifiés du 1er septembre à mi-décembre. Ils sont complétés par un stage en milieu professionnel qui débute début février et dont la soutenance orale a lieu le 1er septembre suivant. Les étudiants en formation peuvent passer le concours d’accès à la formation diplômante DQPRM qui a lieu habituellement fin janvier – début février.

Cette formation est accessible en reprise d'études à temps plein, en intégration formation initiale.

Méthodes pédagogiques

L’objectif du master 2 Physique médicale est de dispenser des enseignements de haut niveau faisant le lien entre les acquis de physique vus en master 1 et le monde de la santé. L’essentiel de la formation repose sur des enseignements disciplinaires sous la forme de cours magistraux (CM), travaux dirigés (TD) et travaux pratiques (TP). Par ailleurs, un stage d’une durée de 4 mois minimum (6 conseillé) permet aux étudiants de mettre en pratique leurs acquis dans un contexte professionnalisant.

Equipe pédagogique

L’équipe pédagogique est constituée à 36% de physiciens médicaux et médecins exerçant au Centre rennais de Lutte Contre le Cancer Eugène Marquis, à 15% d’enseignants-chercheurs de l’UFR SPM de l’Université de Rennes 1 ainsi que de plusieurs intervenants extérieurs à Rennes (chercheurs, enseignants-chercheurs, médecins, physiciens médicaux, ingénieurs, techniciens …).

Modalités d'évaluation

Modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCCC)

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances et des compétences des Unités d'Enseignement (UE) sont appréciées soit par un contrôle continu régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes d’évaluation combinés.

Validation de l’année et du diplôme

La maîtrise est obtenue par validation du master 1re année (M1) soit 60 crédits (ECTS).
Le diplôme de master est obtenu par validation des années M1 et M2 et s’accompagne de l’obtention de 120 crédits (ECTS).

Pour en savoir plus

L'ensemble des dispositions générales de MCCC est téléchargeable :

  Dispositions générales des MCCC pour les masters - 2022-2023 - (522.42 Ko)
Les MCCC détaillées par diplôme sont votées chaque année en CFVU. Elles sont consultables sur l'ENT des étudiants et stagiaires inscrits en formation.

Liens avec le monde professionnel

Outre les intervenants physiciens médicaux et médecins, les étudiants effectuent des projets tutorés en physique médicale et en physique numérique. Par ailleurs, les étudiants réalisent un stage en milieu médical ou en équipe de recherche d'une durée de 4 à 6 mois. 

    Formation initiale

    Responsable(s) pédagogique(s)

    Sophie CARLES
    Anaïs BARATEAU

    Contact(s)

    Scolarité sciences et philosophie
    263 avenue du Général Leclerc
    35042 RENNES
    Tel
    02 23 23 35 97
    sciences-scol [at] univ-rennes.fr
    Service orientation insertion entrepreneuriat (SOIE)
    1 rue de la Borderie
    35000 RENNES
    Tel
    02 23 23 39 79
    soie [at] univ-rennes1.fr

    Profils attendus

    L’équipe pédagogique recommande de solides connaissances en physique ainsi qu’en mathématiques.

    Droits d'inscription

    Droits d’inscription tels que déterminés par l’Université de Rennes.

    Contact(s)

    Florence MORFOISSE
    Chargée de mission
    florence.morfoisse [at] univ-rennes1.fr
    Mélissa DURAND
    Assistante de formation
    melissa.durand [at] univ-rennes1.fr

    Modalités de candidature et constitution du dossier

    Merci de prendre contact avec le SFCA avant tout dépôt de candidature pour les connaitre les modalités spécifiques à la formation continue.

    Coût de la formation

    Pour l'année universitaire 2022-2023 :
    Master 1 : 4 300 €
    Master 2 : 5 500 €

    Des modalités de financement adaptées sont possibles en fonction de situations individuelles. Notre équipe pourra vous accompagner en ce sens.
    Pour en savoir plus sur toutes les modalités de financement de la formation tout au long de la vie, consultez notre rubrique Financez votre formation.

    Last updated: lun, 06/02/2023 - 17:27