Master mention Mathématiques et applications, parcours Mathématiques de l'information, cryptographie

Master mention Mathématiques et applications, parcours Mathématiques de l'information, cryptographie

mains montrant des calculs scientifiques sur un tableau

Accroche

Ce parcours propose une double compétence en mathématiques et en informatique. Il forme des ingénieur-experts, spécialisés dans la cryptographie et plus généralement la protection de l'information. Il s’intègre dans l’offre de formation en cybersécurité de la CyberSchool.

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Mathématiques et applications, parcours Mathématiques de l'information, cryptographie
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
Modalités pédagogiques
Présentiel
Capacité d'accueil
26
ECTS
120
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

La formation mathématiques de l'information, cryptographie est un parcours du master de mathématiques et applications de l'université de Rennes et fait partie de l'EUR Cyberschool (https://cyberschool.univ-rennes.fr/). Elle apporte une double compétence en mathématiques et en informatique pour des applications en cybersécurité. Elle forme des ingénieur-experts mathématiciens, spécialisés dans le domaine de la protection de l'information numérique, la cryptographie et les codes correcteurs d'erreurs.

Être spécialiste de la protection de l'information signifie faire preuve d'éclectisme. D'une part, il faut maîtriser des mathématiques complexes mises en jeu tant du point de vue théorique que du point de vue algorithmique. D'autre part il est indispensable de pouvoir les mettre en œuvre dans des infrastructures très diverses. Les étudiants acquièrent donc au cours de leur formation :
- Les connaissances théoriques nécessaires à une bonne compréhension de la cryptographie moderne et de la théorie de l'information.
- Les connaissances pratiques pour une mise en application efficace dans la vie réelle.

Pour en savoir plus sur cette formation (https://math.univ-rennes.fr/parcours-mathematiques-de-linformation-cryptographie-master) et la CyberSchool (https://cyberschool.univ-rennes.fr/), rendez vous sur les sites dédiés.
 

Publics

La formation s’adresse aux étudiants ayant validé une licence de mathématiques généraliste et qui souhaitent se perfectionner dans les mathématiques liés au traitement de l’information (algèbre, géométrie, probabilités, statistique, cryptographie, correction d’erreurs) mais également s'investir dans leur mise en œuvre pratique (programmation, réseaux informatiques, complexité, méthodes formelles). Elle est ouverte aussi bien en formation initiale qu'en formation continue.

Compétences développées

  • Connaître les fondements théoriques de la transmission de l'information et de sa protection ;
  • Savoir évaluer les qualités et défauts d'un système de communication ;
  • Maitriser les outils théoriques et pratiques nécessaires pour le métier d'ingénieur mathématicien ;
  • Choisir/évaluer un algorithme en fonction des besoins et de l'environnement ;
  • Jauger et dimensionner les problèmes mathématiques sur lesquels reposent les primitives cryptographiques ;
  • Transférer des connaissances mathématiques vers leur mise en œuvre pratique ;
  • Savoir choisir, paramétrer et dimensionner un cryptosystème ;
  • Devenir expert en cryptographie et codes correcteurs d'erreurs ;
  • Capacité d'adaptation aux évolutions technologiques ;
  • Faire preuve de rigueur ;
  • Communiquer ses idées ;
  • Avoir l'esprit d'initiative ;
  • Développer son autonomie ;
  • Travailler en équipe.
     

Les plus de la formation

  • Double compétence en mathématiques et en informatique, rare sur le marché du travail.
  • Secteur de la cybersécurité en pleine expansion (téléphonie mobile, réseaux sans fils, transactions à distance, cartes à puces, identification biométriques, authentification...).
  • Ouverture vers la  recherche institutionnelle ou académique.
  • Enseignants et intervenants variés, issus des laboratoires rennais de recherche en mathématique (https://irmar.univ-rennes.fr/) et informatique (https://www.irisa.fr/) mais également de la Direction Générale de l'Armement (https://www.defense.gouv.fr/dga) et d'entreprises locales de cybersécurité.
     

Partenaires de la formation

Cette formation s'inscrit dans le cadre d'un partenariat entre l'institut de mathématiques de Rennes (https://irmar.univ-rennes.fr/) et le laboratoire de cryptographie de la direction générale de l'armement (https://www.defense.gouv.fr/dga) qui est en charge de la conception d'algorithmes cryptographiques gouvernementaux.

Elle est partie prenante dans l'EUR Cyberschool (https://cyberschool.univ-rennes.fr/). Elle bénéficie de plus du Label SecNumEdu (https://www.ssi.gouv.fr/entreprise/formations/secnumedu/) délivré par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).

Et après ?

Devenir des diplômés

Parmi les secteurs économiques à forte croissance et créateur d'emplois se trouvent les deux principaux secteurs complémentaires concernés par cette formation : le secteur de l'informatique et celui des communications numériques. En témoignent le très fort développement de la téléphonie mobile, des réseaux sans fils, des transactions à distance par internet, l'utilisation généralisée de cartes à puces dans la sécurisation des transactions commerciales, les techniques d'identification biométriques, l'identification à distance...

La formation apporte une double compétence en mathématiques et en informatique rare sur le marché du travail. Les diplômés seront aptes à occuper un poste dans un centre de Recherche et Développement d'une entreprise concernée par la sécurité de l'information (télécommunications, cartes à puces, défense, paiements sécurisés, multimédia,...), un poste d'ingénieur d'études, spécialisé dans la sécurité informatique, les problèmes de certification et d’authentification ou un poste de développeur de logiciels sécurisés. Vous pouvez trouver ici (http://perso.univ-rennes.fr/sylvain.duquesne/master/Offre_OCS.jpg) un exemple d'offre d'emploi à laquelle cette formation permet de répondre.

Une formation doctorale complémentaire permettra d'envisager une carrière dédiée à la recherche fondamentale ou appliquée dans le domaine de la cryptographie ou des codes correcteurs d'erreurs. Cette formation pourra se faire dans un laboratoire de recherche ou en entreprise (CIFRE). La CyberSchool favorise cette poursuite des études supérieures. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Recherche (https://cyberschool.univ-rennes.fr/en/research/) et Doctorat (https://cyberschool.univ-rennes.fr/en/education/phd/) de la CyberSchool.

Plus de 90% des diplômés de cette formation trouvent un débouché dans les semaines qui suivent leur réussite.

  • Tout au long du cycle master, les étudiant.e.s bénéficient d’un accompagnement individuel et/ou collectif à l’insertion professionnelle, proposé par le SOIE et les équipes pédagogiques.
  • Lors d’une semaine dédiée à l’insertion professionnelle et à l’entrepreneuriat, ils.elles construisent leur parcours individualisé dans une large offre d’ateliers, de conférences, de speed-meetings, de forums d’entreprises.
  • Les équipes pédagogiques, avec le soutien de la Fondation Rennes 1, mettent en place des parrainages, des rencontres avec des professionnels, des visites d’entreprises, des conférences spécifiques à chaque formation.
  • En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes.

Poursuite d'études

La plupart des étudiants ne poursuivent pas leurs études après ce master et s'intègrent dans la vie professionnelle. Un tiers d'entre eux poursuivent toutefois en doctorat institutionnel ou industriel dans les domaines de compétences de la formation.

Types de métiers

Parmi les secteurs économiques à forte croissance et créateur d'emplois se trouvent les deux principaux secteurs complémentaires concernés par cette formation : le secteur de l'informatique et celui des communications numériques. En témoignent le très fort développement de la téléphonie mobile, des réseaux sans fils, des transactions à distance par internet, l'utilisation généralisée de cartes à puces dans la sécurisation des transactions commerciales, les techniques d'identification biométriques, l'identification à distance.

La formation apporte une double compétence en mathématiques et en informatique rare sur le marché du travail. Les diplômés seront aptes à occuper un poste dans un centre de Recherche et Développement d'une entreprise concernée par la sécurité de l'information (télécommunications, cartes à puces, défense, paiements sécurisés, multimédia), un poste d'ingénieur d'études, spécialisé dans la sécurité informatique, les problèmes de certification et d’authentification ou un poste de développeur de logiciels sécurisés. Vous pouvez trouver ici un exemple d'offre d'emploi à laquelle cette formation permet de répondre.

Les diplômé.e.s sont aptes à occuper des postes de :

  • ingénieur d'études Recherche et Développement en sécurité de l'information,
  • ingénieur d'études spécialisé dans la sécurité informatique,
  • développeur de logiciels sécurisés.
Secteurs d'activités (code ROME)
M1403 Études et prospectives socio-économiques
M1201 Analyse et ingénierie financière
M1805 Études et développement informatique
K2402 Recherche en sciences de l'univers, de la matière et du vivant
H1206 Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

Recherche & international

Lien avec la recherche

Cette formation s'appuie fortement sur les laboratoires rennais de recherche en mathématique (https://irmar.univ-rennes.fr/) et en informatique (https://www.irisa.fr/). Les liens sont également forts avec le laboratoire de cryptographie de la direction générale de l'armement (https://www.defense.gouv.fr/dga) qui est en charge de la conception d'algorithmes cryptographiques gouvernementaux.

Echanges internationaux

Plusieurs modules de la formation sont dispensés intégralement en anglais.

Organisation pédagogique

La formation a lieu en présentiel sur le campus de Beaulieu à Rennes. Les stages peuvent toutefois se dérouler en France et à l'étranger. Le curriculum comprend :

  • Des enseignements communs en cybersécurité,
  • Des enseignements communs en mathématique,
  • Des enseignements de spécialisation en cryptographie,
  • Un projet de recherche en première année,
  • Un ou deux stages en laboratoire (académique ou d'entreprise) ou en entreprise,
  • * Un stage facultatif en M1 de 2 à 3 mois qui débute mi-mai,
  • * Un stage en M2 de 4 à 6 mois qui débute en mars et qui donne lieu à un mémoire et une soutenance,
  • Des rencontres régulières avec des entreprises du secteur.

En deuxième année de master, un parcours recherche fondamentale est ouvert aux étudiants intéressés par un doctorat académique sur les aspects les plus théoriques du domaine. Ce parcours se compose en partie de cours du parcours algèbre et géométrie du parcours mathématiques fondamentales (https://math.univ-rennes.fr/parcours-mathematiques-fondamentales-master). Il n'est pas nécessaire d'avoir suivi la première année de la formation pour intégrer ce parcours. Un M1 en mathématiques fondamentales (incluant des cours optionnels de cryptographie et de codes correcteur) sera même mieux adapté.
 

Calendrier de la formation

La formation se déroule en deux ans et est divisé en quatre semestres. Le dernier semestre est essentiellement composé d'un stage de fin d'étude en entreprise.

Méthodes pédagogiques

Des TP en salle informatique sont associés à la plupart des enseignements afin de mettre rapidement en pratique les connaissances acquises.

Equipe pédagogique

L'équipe pédagogique est constituée d'enseignants-chercheurs de l'UFR de mathématiques de Rennes (https://math.univ-rennes.fr/) de l'ISTIC (https://istic.univ-rennes.fr/) mais également de la DGA-MI (https://www.defense.gouv.fr/dga) et d'entreprises de cybersécurité locales. 

Modalités d'évaluation

Modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCCC)

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances et des compétences des Unités d'Enseignement (UE) sont appréciées soit par un contrôle continu régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes d’évaluation combinés.

Validation de l’année et du diplôme

La maîtrise est obtenue par validation du master 1re année (M1) soit 60 crédits (ECTS).
Le diplôme de master est obtenu par validation des années M1 et M2 et s’accompagne de l’obtention de 120 crédits (ECTS).

Pour en savoir plus

L'ensemble des dispositions générales de MCCC est téléchargeable :

  Dispositions générales des MCCC pour les masters - 2023-2024 - (1.32 Mo)
Les MCCC détaillées par diplôme sont votées chaque année en CFVU. Elles sont consultables sur l'ENT des étudiants et stagiaires inscrits en formation.

Liens avec le monde professionnel

Un ou deux stages en laboratoire (académique ou d'entreprise) ou en entreprise : 

  • Un stage facultatif en M1 de 2 à 3 mois qui débute mi-mai,
  • Un stage en M2 de 4 à 6 mois qui débute en mars et qui donne lieu à un mémoire et une soutenance.

Plusieurs cours sont assurés en partie ou en intégralité par des intervenants provenant d'entreprises des cybersécurité de l'agglomération rennaise. La Cyberschool organise toutes les semaines des rencontres avec des professionnels de la cybersécurité.

 

 

    Formation initiale

    Responsable(s) pédagogique(s)

    Sylvain DUQUESNE

    Contact(s)

    Scolarité sciences et philosophie
    263 avenue du Général Leclerc
    35042 RENNES
    Tel
    02 23 23 63 27
    sciences-scol [at] univ-rennes.fr
    Service orientation insertion entrepreneuriat (SOIE)
    1 rue de la Borderie
    35000 RENNES
    Tel
    02 23 23 39 79
    soie [at] univ-rennes.fr
    Secrétariat du master Mathématiques et applications
    Tel
    02 23 23 36 35
    master-math [at] univ-rennes.fr

    Pré-requis

    La formation est principalement ouverte aux étudiants en formation initiale. Pour pouvoir candidater, les étudiants doivent détenir une licence en mathématiques généraliste comportant des modules d'algèbre et d'arithmétique (où être en dernière année de celle-ci).

    Profils attendus

    • Connaissances solides de l'algèbre de licence
    • Pas de connaissances nécessaires en informatique mais volonté importante de les acquérir. 
       

    Modalités de candidature

    L’admission au master se fait sur candidature et étude de dossier. Pour en savoir plus sur le processus de candidature et d’admission, et les dates clés de candidature, rendez-vous sur la page Admission de la CyberSchool et visionnez notre vidéoconférence.

    Droits d'inscription

    Droits d’inscription tels que déterminés par l’Université de Rennes.

    Responsable(s) pédagogique(s)

    Sylvain DUQUESNE

    Contact(s)

    Guillaume RIOU
    Chargé de mission
    guillaume.riou [at] univ-rennes.fr
    Françoise RAZANAMARO
    Gestionnaire de formation
    francoise.razanamaro [at] univ-rennes.fr

    Pré-requis

    La formation peut être exceptionnellement accessible aux salariés et demandeurs d’emploi en formation continue. Cette décision sera faite sur dossier et au cas par cas. 

    Ce master est ouvert :

    • aux titulaires d’une maîtrise ou d’un master 1 en mathématiques ou en informatique (un master 1 sur le même thème est également ouvert à la formation continue et peut constituer une formation préalable à cette formation) ;
    • aux titulaires d’un diplôme d’ingénieur.
    Il est possible d'accéder à cette formation sans être titulaire des titres requis via une validation de vos acquis personnels et professionnels (VAPP).
    En savoir plus sur ce dispositif facilitant votre entrée en formation.

    De bonnes bases en mathématiques ainsi que des connaissances en cryptographie et en programmation sont fortement recommandées.

    Les enseignements proposés sont ceux de la formation initiale. Toutefois, des aménagements peuvent être envisagés avec le responsable de la formation en fonction des compétences déjà acquises par les candidats et de leurs lacunes.
    Les cours seront organisés au mieux afin de permettre aux salariés de continuer leur activité professionnelle.

    Modalités de candidature et constitution du dossier

    Pré-sélection des candidat·e·s sur dossier. Sélection après entretien.

    Constitution du dossier :

    • dossier de candidature ;
    • photo d’identité ;
    • photocopie des diplômes ;
    • brochure de présentation de l’entreprise.

    Coût de la formation

    Pour l'année universitaire 2024-2025 : 2 500 € par année

    Des modalités de financement adaptées sont possibles en fonction de situations individuelles. Notre équipe pourra vous accompagner en ce sens.
    En savoir plus sur les modalités de financement de votre formation.

    Last updated: mer, 07/02/2024 - 11:24