Master mention Droit des affaires, parcours Droit des affaires et fiscalité, en alternance (DAFA)

Master mention Droit des affaires, parcours Droit des affaires et fiscalité, en alternance (DAFA)

Image d'illustration : juriste au travail

Accroche

Proposé en alternance (contrat de professionnalisation ou d'apprentissage) ce master 2 forme des juristes experts en droit des affaires capables de développer des activités de conseil sur des situations complexes pour anticiper le contentieux, de garantir des activités d’assistance juridique opérationnelle dans les domaines de la fiscalité, du droit des sociétés, des contrats, des relations sociales, et d’accompagner la stratégie économique de l’entreprise en proposant des process juridiques adaptés.

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Droit des affaires, parcours Droit des affaires et fiscalité, en alternance
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
Modalités pédagogiques
Présentiel
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

Publics

La 2e année du parcours, ouverte à l'alternance, s'adresse aux étudiants et étudiantes titulaires d’un master 1 Droit des affaires.

Compétences développées

Ce master forme des juristes experts en droit des affaires capables de :

  • développer des activités de conseil sur des situations complexes pour anticiper le contentieux ;
  • garantir des activités d’assistance juridique opérationnelle dans les domaines de la fiscalité, du droit des sociétés, des contrats, des relations sociales ;
  • d’accompagner la stratégie économique de l’entreprise (PME et TGE) en proposant des process juridiques adaptés ;
  • d’élaborer des solutions lors de contentieux.

Et après ?

Devenir des diplômés

Types de métiers

Les diplômé·e·s de la formation pourront exercer des fonctions de :

  • juriste en droit des affaires, juriste fiscaliste, juriste de banque ou d’assurances ;
  • avocat·e en droit des affaires ou en droit des sociétés (sous réserve d’obtention du CAPA) ;
  • conseil en droit de l’entreprise ou en fusions-acquisitions ;
  • notaire (sous réserve de l’obtention de la qualification professionnelle) ;
  • mandataire ou administrateur·trice judiciaire (sous réserve de réussite à l’examen professionnel) ;
  • responsable du service sociétés ou entreprises dans un cabinet d’expertise comptable ;
  • juriste au sein d’organisations professionnelles patronales, d’associations de consommateurs, d’agences publiques indépendantes…

Organisation pédagogique

Calendrier de la formation

La formation se déroule sur 10 mois (de septembre à juin) en alternance : 12 semaines à l’université, 32 semaines en entreprise.
Volume total : 418 heures

Modalités d'évaluation

Modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCCC)

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances et des compétences des Unités d'Enseignement (UE) sont appréciées soit par un contrôle continu régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes d’évaluation combinés.

Validation de l’année et du diplôme

La maîtrise est obtenue par validation du master 1re année (M1) soit 60 crédits (ECTS).
Le diplôme de master est obtenu par validation des années M1 et M2 et s’accompagne de l’obtention de 120 crédits (ECTS).

Pour en savoir plus

L'ensemble des dispositions générales de MCCC est téléchargeable :

Dispositions générales des MCCC pour les masters - 2023-2024 - (1.32 Mo)
Les MCCC détaillées par diplôme sont votées chaque année en CFVU. Elles sont consultables sur l'ENT des étudiants et stagiaires inscrits en formation.

    Modalité(s) d'alternance

    Contrat d'apprentissage
    Contrat de professionnalisation

    Responsable(s) pédagogique(s)

    Isabelle SERANDOUR

    Contact(s)

    Service formation continue et alternance - DEG
    pôle Droit, Économie, Gestion
    11 rue Jean Macé
    35000 RENNES
    Charlotte GARNICHE
    Chargée de mission
    charlotte.garniche [at] univ-rennes.fr
    Adeline LAINE
    Gestionnaire de formation
    adeline.laine [at] univ-rennes.fr

    Pré-requis

    Avoir validé un diplôme de niveau bac+4, soit 240 crédits ECTS.

    Il est possible d'accéder à cette formation sans être titulaire des titres requis via une validation de vos acquis personnels et professionnels (VAPP).
    En savoir plus sur ce dispositif facilitant votre entrée en formation.

    Modalités de candidature et constitution du dossier

    Sélection après examen du dossier pédagogique puis entretien.
    Outre la sélection sur critères académiques, l'accès définitif à la formation est conditionné à la signature d’un contrat avec une entreprise d’accueil dont la mission proposée sera soumise à l'approbation du responsable pédagogique.

    Coût de la formation

    Les frais de formation sont pris en charge par l'entreprise d'accueil.
    Seule la CVEC (Contribution de vie étudiante et de campus) est à charge de l'étudiant en contrat d'apprentissage.
    Pour les contrats d'apprentissage, le tarif de la formation sera celui du Référentiel unique des niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage de France Compétences en vigueur, ou à défaut celui du décret du N° 2019- 956 du 13 septembre 2019.

    Last updated: ven, 16/02/2024 - 15:33