Master mention Biologie, agrosciences, parcours Sciences de l'animal pour l'élevage de demain (SAED)

Master mention Biologie, agrosciences, parcours Sciences de l'animal pour l'élevage de demain (SAED)

Accroche

La formation est centrée sur les sciences de l’animal et de l’élevage (physiologie, génétique, santé et bien-être, …). Basée sur la recherche et le dynamisme des filières animales et des territoires, elle promeut des élevages en accord avec les attentes sociétales.

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Biologie, agrosciences, parcours Sciences de l'animal pour l'élevage de demain (SAED)
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
Modalités pédagogiques
Présentiel
Capacité d'accueil
20 étudiant.e.s
ECTS
120
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

Les élevages sont une composante majeure du développement durable des territoires et des systèmes alimentaires en contribuant à l’alimentation de la population et en rendant de nombreux services écosystémiques (source d’emplois variés, préservation des paysages et du tissu social en milieu rural, valorisation des co-produits issus de l’alimentation humaine, …). Ils évoluent en permanence pour répondre aux évolutions des attentes de la société et de ses en matière de bien-être animal, de qualité des produits, de produits éthiques, d’économie circulaire, locale dans un contexte de transitions agro-écologique, numérique et énergétique
Le parcours SAED a pour objectif global de former des cadres spécialistes de l’animal et/ou de l’élevage, adaptables, capables de traiter des problématiques complexes pour faire évoluer les élevages et les filières animales. La formation centrée sur l’animal et l’élevage, couvre une grande diversité de thématiques allant : 
1) du gène à l’animal avec l’étude de l’expression des fonctions physiologiques support de l’élevage (reproduction, nutrition, lactation, croissance), et
2) de l’animal aux élevages, filières et territoires avec la conception de systèmes d’élevage innovants plus vertueux et respectueux du bien-être et de la santé, de l'environnement et de la gestion des ressources.

Publics

La formation est ouverte aux étudiantes et étudiants en formation initiale ayant validée une licence de Biologie. Des connaissances en biologie/physiologie animale, en productions animales et en élevage acquises en formation, en stages ou lors d’expériences professionnelles seront appréciées. La formation est aussi ouverte, à titre exceptionnel, à des étudiants ayant validé une licence professionnelle en fonction de leur expériences passées et/ou parcours académique.

Compétences développées

Les compétences auxquelles contribue la formation s’appliquent à une grande diversité de métier et de secteurs d’activités (sélection, fourniture d’intrants, approvisionnement des industries agro-alimentaires, syndicalisme, interprofession, conseil-développement, formation, recherche, …) dans des filières animales variées (bovins, caprins, ovins, porcins, avicoles…). Elles permettent des approches systémique et intégrative indispensable pour relever les défis et enjeux de l’élevage. Ces compétences consistent à :

Poser un diagnostic :
• en prenant en compte la cohérence d’un système avec ses environnements économiques, environnementaux et sociétaux et pour des systèmes pluriels,
• en étant ouvert à la diversité des espèces animales d’intérêt zootechniques (ruminants, porcin, avicoles, …),
• en ayant une vision/approche intégrative entre les niveaux d’organisation (multi-échelle) et les différentes dimensions (approche pluri-disciplinaire alliant les sciences et productions animales, les sciences humaines, économiques et sociales et les sciences de l’ingénieur).

(Co-)construire des solutions et innover :
• en faisant émerger des solutions,
• en sélectionnant des solutions « acceptables », i.e. partagées, réalistes et réalisables,
• en mettant en œuvre des solutions,
• en évaluant l’impact des solutions et adaptant les objectifs à des fins d’amélioration.

Adapter sa communication et l’argumentaire en tenant compte du contexte dans un cadre national et international
- Piloter, accompagner et animer les ruptures, transitions, adaptations via :
• le pilotage de projet,
• la conduite et l’accompagnement au changement,
• l’animation et la fédération de collectifs. 

Avoir une posture éthique et responsable
• En faisant preuve de rigueur et d’intégrité scientifique en toutes situations,
• En agissant de manière éthique et responsable au regard des animaux, des humains et de leurs environnements.

Les travaux par groupe sont menés soit en petits (2 à 5 étudiants) ou grands (10-15-20 étudiants) groupes afin de développer la capacité des étudiants à s’organiser, argumenter, négocier, débattre. Les méthodes pédagogiques sont variées allant de formes ludiques (challenges sous Klaxoon, trivial poursuite, Serious games …) à des MOOC, en passant par les méthodes classiques d’apprentissages. L’interaction enseignants-étudiants est très fortement privilégiée, et facilitée par la proximité des étudiants et enseignants-chercheurs notamment pendant le master 2.

Les plus de la formation

Le parcours SAED est partiellement mutualisé en M2 à la spécialisation Sciences et ingénierie en productions animales de la formation des élèves ingénieurs agronomes de l’Institut Agro Rennes-Angers et met à profit l’expertise scientifique et pédagogique des enseignants-chercheurs, les réseaux professionnels et les services aux étudiants de cet établissement.
Le partenariat entre l’Université de Rennes (UR), l’Institut Agro Rennes-Angers (IA) et ONIRIS permet une complémentarité des apprentissages, allant des apports scientifiques plus fondamentaux (UR) à une approche systémique pluridisciplinaire et intégrative à l’échelle des systèmes (IA) et une valence en sciences vétérinaires (ONIRIS).
Au niveau national, le lien fort avec les réseaux de recherche (en particulier le Centre INRAE Bretagne-Normandie) et une densité importante d’organisations professionnelles particulièrement dynamiques au niveau local (la Bretagne étant la première région française pour les élevages laitier, porcin et avicole) rendent ce master unique.
 

Partenaires de la formation

Le parcours SAED s’appuie non seulement sur les structures de recherche académiques des enseignants-chercheurs impliqués dans la formation mais aussi sur des instituts techniques de développement agricole (IDELE, IFIP, ITAB…), des unités /réseaux mixtes technologiques (UMT RIEL , RMT Alimentation locale, ,…) des groupements d’intérêt scientifique (GIS Avenir Elevages, GIS Biogenouest), des pôles de compétitivité (Valorial), des coopératives agricoles (Eureden, Terrena, Agrial) ainsi que des structures de R&D d’entreprises privées sectorisées dans les domaines de la sélection, l’agronomie, l’agrofourniture ou l’agroalimentaire (ex Groupes Avril, Cargill, Innoval,…).

Les relations avec les professionnels des filières animales sont facilitées d’une part par le positionnement géographique (Bretagne, bassin d’élevage et agricole) et d’autre part par la présence importante de nombreux professionnels anciens diplômés du master.
Les contributions des professionnels à la formation sont multiples. Elles vont de l’intervention en salle (conférence, témoignage, table ronde…) ou sur site (entretien, visites) à des journées consacrées aux témoignages d’anciens diplômés (journée Métiers organisée en mars par l’Institut Agro Rennes-Angers, forum Masters et tables rondes organisés par l’UR) en prévision de l’insertion professionnelle. La professionnalisation des étudiants est consolidée par l’implication directe des professionnels dans la proposition, le financement et le co-encadrement de projets en M1 et M2 et la participation des étudiants à des journées thématiques professionnelles ou séminaires.

Le dialogue permanent avec le monde professionnel permet de garantir l’adéquation du programme du master (pédagogique et didactique) avec les attentes des professionnels ; de diversifier les approches, les points de vue, les modèles agricoles (conventionnels, AB, alternatifs), de favoriser la création du réseau professionnel des étudiants, d’ancrer les apprentissages vis-à-vis des enjeux (utilisation efficiente des ressources, réduction des intrants, transition agro-écologique, bien-être animal, qualité des produits, décarbonation de l’élevage..).
 

Et après ?

Devenir des diplômés

Le master a la double ambition de former des étudiants employables au sortir de la formation (niveau M2) ou après la poursuite d’étude en Doctorat. Les domaines d’insertion se situent dans les filières animales, de l’amont à l’aval, en France et à l’international : structures de recherche, de développement, de conseil, de transfert, d’audit/contrôle/diagnostic, de production, de service, d’enseignement, de formation au sein de structures publiques ou privées, d’organisations territoriales, professionnelles ou coopératives. Les secteurs clés d’employabilité sont l’administration, l’encadrement ou la formation du monde agricole: Ministère de l'Agriculture (enseignement supérieur ou technique), les structures de recherche finalisée ou appliquée (INRAE, ANSES, organismes de Recherche à l’étranger, instituts techniques), les structures de production, de développement et de conseils (groupements de producteurs, bureaux d’études, organismes et cabinets de conseils), les firmes d'amont (nutrition et alimentation animales, sélection, pharmacie vétérinaire, fournisseurs de matériel et bâtiments…), les industries d’aval de collecte et de transformation des produits (laiteries…).

  • Taux de satisfaction : 98%
  • Taux de réussite : 100% après la forte sélection à l’entrée en première année de master.
  • Taux d'insertion professionnelle : le taux d’insertion 6 mois après l’obtention du diplôme est de 98 à 100 % sur les 4 dernières années.
  • Taux de poursuite d'études : 5% en moyenne

Tout au long du cycle master, les étudiant.e.s bénéficient d’un accompagnement individuel et/ou collectif à l’insertion professionnelle, proposé par le SOIE et les équipes pédagogiques. Lors d’une semaine dédiée à l’insertion professionnelle et à l’entrepreneuriat, ils.elles construisent leur parcours individualisé dans une large offre d’ateliers, de conférences, de speed-meetings, de forums d’entreprises. Les équipes pédagogiques, avec le soutien de la Fondation Rennes 1, mettent en place des parrainages, des rencontres avec des professionnels, des visites d’entreprises, des conférences spécifiques à chaque formation. En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes 1.

Poursuite d'études

Les étudiants diplômés peuvent poursuivre leurs études en Doctorat via des financements publiques de type Ministère, Région, INRAE, ANSES… ou privés en partenariat avec des entreprises (CIFRE). Cela leur permet de viser des métiers exigeant des niveaux d’expertise scientifique élevés, des postes de chercheurs (privé ou public) ou d’enseignant‐chercheur, en France ou à l’international. 

Types de métiers

  • Responsable R&D,
  • chef produit,
  • sélectionneur,
  • formulateur fabriquant d'aliments,
  • nutritionniste,
  • chargé de mission (animation – développement – recherche – innovation…),
  • conseiller d’élevage spécialisé,
  • formateur/enseignant,
  • chercheur…

Recherche & international

Lien avec la recherche

Le parcours SAED s’appuie sur les activités de recherches locales, régionales et nationales dans le secteur de la biologie et de la physiologie animale, de l’étude des systèmes d’élevage et de l’approche intégrée de la santé des animaux. Les activités sont portées notamment par des unités de recherche impliquant les établissements co-accréditateurs et l’Institut national de la recherche agronomique (INRAE). La formation mobilise également les ressources d’autres instituts (ANSES, Irset) ainsi que les instituts techniques agricoles, structures de R&D d’entreprises privées, groupements d’intérêt scientifique.

Dans ce cadre, la structure de recherche d’appui sur le centre INRAE de Rennes est principalement l’UMR 1348 PEGASE. Le parcours SAED s’inscrivant dans des périmètres thématiques, mobilise des ressources d’autres unités régionales sous tutelle de l’INSERM (IRSET U1085) et de l’ANSES (Ploufragan), ainsi que de l’UMR INRAE-ONIRIS BIOEPAR. Il s’appuie aussi sur les instituts techniques de développement agricole (IDELE, IFIP, Arvalis, Terres Inovia, ITAB) et des UMT et RMT auxquels l’Institut Agro Rennes-Angers est associé (UMT RIEL et DIGIPORC, …), des groupements d’intérêt scientifique (GIS Avenir Elevage, GIS Biogenouest), des coopératives agricoles (Terrena, Agrial, Triskalia,…) ainsi que des structures de R&D d’entreprises privées sectorisées dans le domaine des productions animales (Innoval, Cargill, …).

Echanges internationaux

  • 15 à 20 % des étudiant.e.s réalisent leur stage de master 2 à l’étranger.
  • 15 à 20% des étudiants sont des étudiants étrangers.

La formation propose un certain nombre d’enseignements thématiques en anglais s’appuyant, pour certains, par l’intervention de chercheurs étrangers, notamment sous forme de visioconférence. Ces enseignements en anglais sont en partie mutualisés avec la spécialisation Agroecology de l’Institut Agro Rennes-Angers, qui est un parcours de formation ingénieur agronome M2 proposé uniquement en langue anglaise.
 

Organisation pédagogique

Le master 1 permet l’acquisition des connaissances disciplinaires fondamentales, scientifiques et techniques, relatives aux champs de l’animal (génétique, nutrition, reproduction, lactation, physiologie) et de ses applications agronomiques (zootechnie, agroécologie). Il comprend aussi un tronc commun avec le parcours APVV, de méthodologie (démarche scientifique, statistique et informatique, conduite de projet).

En master 2, les étudiants choisissent une option parmi trois : « Génétique et génomique » ou « Physiologie et adaptation des animaux » ou « Elevage, filières et territoires ».

Le semestre 9 comprend de nombreux apports méthodologiques (exemples : l’expérimentation, la méta-analyse et modélisation, le machine learning, les analyses multicritères, les enquêtes, les méthodes participatives et autres outils pour l’insertion professionnelle, …), de l’anglais et un projet professionnel de type recherche ou développement-innovation-transfert, des enseignements obligatoires pour chaque option précitée et des enseignements optionnels (Environnement et santé en élevage, Création de valeur ajoutée dans les filières animales, Epidémiologie, Etude du comportement des animaux, formulation des aliments, …), permettant une forte individualisation du parcours et une adaptation au projet professionnel de l’étudiant.

Le semestre 10 est un stage à plein temps, tremplin vers l’insertion professionnelle ou le doctorat (poursuite d’études).

Méthodes pédagogiques

La formation se décline sous forme de cours magistraux, séances de travaux dirigés ou pratiques, de visites et de stages, avec une large place faite aux méthodes actives d’apprentissages et des mises en situations réelles (non virtuelles). Ces formes actives d’apprentissages sont rattachées à des problématiques agronomiques qui, chaque année, évolue en fonction du contexte (enjeux, défis, actualité, évolutions… des animaux, élevages et /ou filières animales).

Les travaux par groupe sont menés soit en petits (2 à 5 étudiants) ou grands (10-15-20 étudiants) groupe afin de développer la capacité des étudiants à s’organiser, argumenter, négocier, débattre. Les méthodes pédagogiques sont variées allant de formes ludiques (challenges sous Klaxoon, trivial poursuite, Serious games …) à des MOOC, en passant par les méthodes classiques d’apprentissages. L’interaction enseignants-étudiants est très fortement privilégiée, et facilitée par la proximité des étudiants et enseignants-chercheurs notamment pendant le master 2.

Equipe pédagogique

L’équipe pédagogique comprend des enseignants-chercheurs des trois établissements co-accrédités : Université de Rennes, l'Institut Agro Rennes-Angers et Oniris. La formation s’appuie aussi largement sur la contribution des chercheurs des structures associées et des intervenants d’organisations professionnelles et d’entreprises associatives, coopératives ou privées.

Modalités d'évaluation

Modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCCC)

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances et des compétences des Unités d'Enseignement (UE) sont appréciées soit par un contrôle continu régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes d’évaluation combinés.

Validation de l’année et du diplôme

La maîtrise est obtenue par validation du master 1re année (M1) soit 60 crédits (ECTS).
Le diplôme de master est obtenu par validation des années M1 et M2 et s’accompagne de l’obtention de 120 crédits (ECTS).

Pour en savoir plus

L'ensemble des dispositions générales de MCCC est téléchargeable :
Dispositions générales des MCCC pour les masters - 2022-2023 - (522.42 Ko)
Les MCCC détaillées par diplôme sont votées chaque année en CFVU. Elles sont consultables sur l'ENT des étudiants et stagiaires inscrits en formation.

Consulter l’ENT et le règlement du parcours SAED.  

Enseignement(s) délocalisé(s)

Les cours ont lieu à l'Institut Agro Rennes-Angers (rue de Saint-Brieuc à Rennes). 

Liens avec le monde professionnel

  • 430h en master 1 répartis sur les 2 semestres de l’année avec un stage
  • 230h en master 2 sur le 1er semestre du master 2
  • stage de 6 mois sur le 2nd semestre du master 2.
    Formation initiale

    Responsable(s) pédagogique(s)

    François FERRIERE
    Jocelyne FLAMENT

    Contact(s)

    Jocelyne FLAMENT
    Enseignant-chercheur
    jocelyne.flament [at] institut-agro.fr
    Scolarité Agrocampus
    master [at] agrocampus-ouest.fr

    Pré-requis

    La formation est ouverte aux étudiant.e.s en formation initiale ayant validée une licence générale dans le domaine de la biologie et et à titre exceptionnel à des étudiants ayant validé une licence professionnelle en fonction de leur expériences passées et/ou parcours académique.

    Profils attendus

    Des connaissances en biologie/physiologie animale, en productions animales et en élevage acquises en formation, en stages ou lors d’expériences professionnelles sont appréciées par l’équipe pédagogique.

    Modalités de candidature

    https://www.institut-agro-rennes-angers.fr/formation/masters/parcours-sciences-de-lanimal-pour-lelevage-de-demain

    Pour connaître les capacités d'accueil et les dates d'ouverture et de fermeture des candidatures, consultez le portail trouvermonmaster.gouv.fr

    Les inscriptions en master 1 (M1) et master 2 (M2) se font à l’Institut Agro rennes-Angers.

     

    Droits d'inscription

    Le montant des frais de scolarité est revu chaque année.
    Consulter régulièrement notre site internet : https://www.institut-agro-rennes-angers.fr/formation/masters/parcours-sciences-de-lanimal-pour-lelevage-de-demain.

    Last updated: jeu, 02/02/2023 - 16:57