Master mention Biodiversité, écologie, évolution, parcours Modélisation en écologie (MODE)

Master mention Biodiversité, écologie, évolution, parcours Modélisation en écologie (MODE)

Accroche

L’objectif principal de ce parcours est de former des étudiants issus d’un cursus biologique ou écologique à la démarche intellectuelle et aux techniques de la modélisation appliquée à l’écologie, des plus historiques aux plus modernes.

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Biodiversité, écologie, évolution, parcours Modélisation en écologie (MODE)
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
Modalités pédagogiques
Présentiel
Capacité d'accueil
15 étudiant.e.s
ECTS
120
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

L’objectif principal de ce parcours du master BEE est de former des étudiants issus d’un cursus biologique ou écologique à la démarche intellectuelle et aux techniques de la modélisation appliquée à l’écologie, à travers des enseignements basés sur l’intuition et l’interaction entre la théorie et l’expérience. Cela permettra également aux étudiants titulaires du master2 MODE d’appliquer ces techniques à d’autres domaines de la biologie ou de l’environnement.
Dans tous les domaines de ces disciplines, les scientifiques sont confrontés à de grandes masses de données soumises à l'effet de paramètres qui s'influencent mutuellement. Dans ce contexte, les modèles peuvent être un moyen de décrire et de comprendre des phénomènes complexes. La part prise par la modélisation en écologie est croissante ; il suffit pour s’en convaincre de regarder les travaux récents dans de nombreux domaines tant au niveau local, qu’au niveau régional, national (des organismes tels l'INRA ou Ifremer affichent également une forte composante modélisation) et également international.

Les besoins en diplômés ayant une double compétence écologue-modélisateur sont réels et importants. Les diplômés du master MODE pourront occuper des emplois dans les secteurs de la biologie, de l’écologie et de l’environnement, à chaque fois que des compétences complémentaires sont requises (modélisation, mathématique, statistique, programmation).

Publics

La formation est ouverte aux étudiant.e.s en formation initiale ainsi qu'aux salarié.e.s et demandeur.euse.s d’emploi en formation continue.

Compétences développées

Spécifiquement au sein du master MODE, les diplômé.e.s de la formation sont en mesure de

  • Maîtriser les principaux modèles en dynamique des populations
  • Maîtriser les principaux outils statistiques fréquentistes en écologie (Tests statistiques, Analyses multivariées simple et multi-tableaux, modèles linéaires généralisés,…)
  • Savoir mobiliser les principaux concepts et outils de modélisation mécaniste-statistique
  • Estimer des paramètres (estimations fréquentistes, bayésiennes, …)
  • Maitriser les principaux outils mathématiques pour la modélisation en écologie (Analyse et simulation d'EDO, Calcul matriciel, EDP, méthodes d'optimisation)
  • Simuler numériquement un modèle
  • Maitriser plusieurs langages de programmation (R, Python,…)
  • Savoir concevoir des algorithmes
  • Savoir adapter ses connaissances pour aborder de nouvelles méthodes de modélisation, langage,…
  • Savoir utiliser des méthodes de Machine learning
  • Construire une interface modélisateur-utilisateur

Comme tout étudiant diplômé d’une mention BEE, ils sont également notamment en mesure de :

  • Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère
  • Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
  • Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale
  • Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine
  • Appréhender la dimension globale d’un écosystème (structure spatiale et paysagère, occupation du sol, usages, pressions, acteurs, conflits)
  • Collecter ou produire des données, bibliographiques ou de terrain, permettant de décrire un objet
  • Conceptualiser les conséquences d’un changement d’échelle spatiale et/ou temporelle
  • Concevoir et mettre en œuvre une chaîne d'opérations pour une étude en écologie dans le cadre d'un travail de recherche ou d'une étude d'impact : élaborer un plan expérimental ou un plan d’échantillonnage, tester une hypothèse scientifique, valider un modèle théorique par comparaison de ses prévisions aux résultats expérimentaux ou aux mesures, apprécier les limites de validité du modèle, identifier les sources d’erreur
  • Identifier et appliquer des outils d’acquisition de données (traitement d’images satellitaires, géomatique) et d’outils d’analyses mathématiques et/ou informatiques aux objets écologiques (statistiques, écriture et étude de modèles mathématiques)
  • Synthétiser l’état de l’art dans un domaine de la spécialité ; connaître et savoir utiliser les principales sources d’information en exerçant son sens critique.

Les plus de la formation

  • Master partenaire du Phd Track «Transition Environnementale » avec l’ENS Rennes
  • Co-accréditation avec Institut L'Institut Agro Rennes-Angers
  • Possibilité d’émarger au label « Ambassadeur.drice des transitions » dans le cadre du programme Intelligence Environnementale.

Partenaires de la formation

  • UMR Ecobio, Rennes
  • UMR IGEPP, Rennes
  • OSUR – Observatoire des sciences de l’univers de Rennes
  • UMR ONIRIS – INRAE BIOEPAR, Nantes
  • IRMAR, Rennes.

Et après ?

Devenir des diplômés

Le suivi de l’insertion professionnelle est réalisée par des enquêtes du SOIE (taux de réponses variables), complétées par un suivi régulier des responsables de la formation : 

  • Taux de réussite : 95% en L1 ; 100% en master 2,
  • Taux d'insertion professionnelle : (incluant Thèse) 90% à 1 an,
  • Taux de poursuite d'études : 8% (formation complémentaire ou réorientation)

Tout au long du cycle master, les étudiant.e.s bénéficient d’un accompagnement individuel et/ou collectif à l’insertion professionnelle, proposé par le SOIE et les équipes pédagogiques.
Lors d’une semaine dédiée à l’insertion professionnelle et à l’entrepreneuriat, ils.elles construisent leur parcours individualisé dans une large offre d’ateliers, de conférences, de speed-meetings, de forums d’entreprises.

Les équipes pédagogiques, avec le soutien de la Fondation Rennes 1, mettent en place des parrainages, des rencontres avec des professionnels, des visites d’entreprises, des conférences spécifiques à chaque formation.

En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes 1.

Poursuite d'études

Quelques-uns des diplômés poursuivent leurs études par une formation complémentaire en informatique ou dans des formations plus centrées sur l’analyse de données (statistiques).

Types de métiers

Les diplômé.e.s peuvent occuper des fonctions pluridisciplinaires (modélisation, mathématique, statistique, informatique) dans les secteurs de l'écologie, ou plus globalement de la biologie, de l’agronomie et de l’environnement. Chercheurs ; Enseignants-chercheurs.

Recherche & international

Lien avec la recherche

Les stages en cours de master (2 à 3 mois en master 1 ; 5 à 6 mois en master 2) se font en laboratoire de recherche ou en lien avec eux.

Echanges internationaux

Environ 20% des enseignements de master1 et 50% des enseignements de master 2 se font en anglais. 

Organisation pédagogique

Formation en 2 ans dont 8 à 9 mois de stage en laboratoire de recherche (2 à 3 mois en master 1 et 6 mois en master 2).

Calendrier de la formation

  • Master 1 : Enseignements en présentiel et examens de septembre à mars ; stage de recherche de avril à juin
  • Master 2 : Enseignements en présentiel et examens de septembre à décembre ; stage de recherche de janvier à juin pouvant être décalé jusqu’en août.

Méthodes pédagogiques

  • 25% de CM ; 35% de TD ; 35% de TP ; 5% de Terrain
  • Projets à chaque semestre.

Equipe pédagogique

Enseignants-chercheurs et chercheurs de l’université de Rennes ou partenaires. 

Modalités d'évaluation

Modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCCC)

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances et des compétences des Unités d'Enseignement (UE) sont appréciées soit par un contrôle continu régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes d’évaluation combinés.

Validation de l’année et du diplôme

La maîtrise est obtenue par validation du master 1re année (M1) soit 60 crédits (ECTS).
Le diplôme de master est obtenu par validation des années M1 et M2 et s’accompagne de l’obtention de 120 crédits (ECTS).

Pour en savoir plus

L'ensemble des dispositions générales de MCCC est téléchargeable :

  Dispositions générales des MCCC pour les masters - 2022-2023 - (522.42 Ko)
Les MCCC détaillées par diplôme sont votées chaque année en CFVU. Elles sont consultables sur l'ENT des étudiants et stagiaires inscrits en formation.
  • Les aptitudes et l’acquisition des connaissances et des compétences des Unités d'Enseignement (UE) sont appréciées soit par un contrôle continu régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes d’évaluation combinés.
  • Les MCCC détaillées par diplôme sont votées chaque année en CFVU. Elles sont consultables sur l'ENT des étudiants et stagiaires inscrits en formation.
  • La maîtrise est obtenue par validation du master 1re année (M1) soit 60 crédits (ECTS).
  • Le diplôme de master est obtenu par validation des années M1 et M2 et s’accompagne de l’obtention de 120 crédits (ECTS).

Liens avec le monde professionnel

Stages en master 1 (2 à 3 mois) et master 2 (6 mois) dans une structure de recherche ou en lien avec une structure de recherche.

    Formation initiale

    Responsable(s) pédagogique(s)

    Cédric WOLF
    Frédéric HAMELIN
    Marie-Pierre ETIENNE

    Contact(s)

    Scolarité sciences et philosophie
    263 avenue du Général Leclerc
    35042 RENNES
    Tel
    02 23 23 35 97
    sciences-scol [at] univ-rennes.fr
    Cédric WOLF
    cedric.wolf [at] univ-rennes1.fr
    Service orientation insertion entrepreneuriat (SOIE)
    1 rue de la Borderie
    35000 RENNES
    Tel
    02 23 23 39 79
    soie [at] univ-rennes1.fr

    Pré-requis

    • Licence Sciences de la vie avec des prérequis en écologie,
    • Autre licence scientifique.

    Profils attendus

    Les postulant.e.s doivent disposer de solides connaissances en biologie ou en écologie, et manifester un vif intérêt pour la manipulation d'outils mathématiques, statistiques et informatiques.

    Modalités de candidature

    Pour connaître les capacités d'accueil et les dates d'ouverture et de fermeture des candidatures,

    Contact(s)

    Florence MORFOISSE
    Chargée de mission
    florence.morfoisse [at] univ-rennes1.fr
    Catherine COLAS
    Assistante de formation - UFR SVE, OSUR
    catherine.colas [at] univ-rennes1.fr

    Pré-requis

    Il est possible d'accéder à cette formation sans être titulaire des titres requis via une validation de vos acquis personnels et professionnels (VAPP).
    En savoir plus sur ce dispositif facilitant votre entrée en formation.

    Coût de la formation

    Pour l'année universitaire 2022-2023 :
    Master 1 : 4 300 €
    Master 2 : 5 500 €

    Des modalités de financement adaptées sont possibles en fonction de situations individuelles. Notre équipe pourra vous accompagner en ce sens.
    Pour en savoir plus sur toutes les modalités de financement de la formation tout au long de la vie, consultez notre rubrique Financez votre formation.

    Last updated: mar, 22/11/2022 - 15:44