Master 1 droit privé

Master 1 droit privé

Ce diplôme à travers les quatre parcours de M2 qu’il propose Droit pénal, Droit des obligations et des biens, Droit des personnes et de la famille et Droit du numérique, constitue une excellente préparation à l’entrée dans diverses professions juridiques : Magistrature, Barreau, services juridiques des entreprises, banques et assurances, direction des services pénitentiaires, corps des officiers de gendarmerie ainsi que corps de direction et de commandement de la police. Il permet encore de sensibiliser aux enjeux juridiques de la transformation digitale et de la gestion des actifs immatériels. La formation initie aussi à la recherche et ouvre spécialement, au sein de la faculté, la voie du doctorat en droit privé. 

En pratique

Niveau d'entrée
bac+3
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Informations pédagogiques

Modalités pédagogiques générales

Maquette du diplôme

Pré-requis
Dans la perspective du parcours de M2 Droit des personnes et de la famille : les étudiants doivent obligatoirement avoir suivi les enseignements de droit des personnes et de droit de la famille dispensés en licence. Il est également souhaitable d’avoir suivi les enseignements d’histoire du droit des personnes et d’histoire de la famille.
Dans la perspective du parcours de M2 Droit pénal, suivi des enseignements de droit civil et de droit pénal en Licence.
Dans la perspective du parcours de M2 Droit des obligations et des biens : les étudiants doivent avoir suivi les cours de droit civil et notamment ceux de droit des obligations, y compris « Régime général des obligations », et de droit des biens.
Dans la perspective du parcours de M2 Droit du numérique, suivi des enseignements de droit civil et de droit des affaires en Licence.
Dans la perspective du parcours de M2 Histoire du droit : suivi des enseignements d’histoire du droit et des institutions.

Les critères de sélection de la commission sont :
La maîtrise ou le niveau d’expertise de savoirs ou compétences académiques, méthodologiques et de savoir-faire/savoir-être.
Le parcours antérieur du candidat (mentions de licence conseillées, expérience professionnelle, engagement associatif ou bénévole).
La motivation, la connaissance de la formation et la cohérence du (et avec le) projet.
Les résultats obtenus les années précédentes.

Après le M1 Droit privé (de la Faculté de droit de Rennes), l’étudiant a un droit à la poursuite de ses études dans un M2 de la mention Droit privé. Le choix définitif du M2 dépend du vœu émis par l’étudiant lors de sa candidature et de l’appréciation de la commission de la mention ; appréciation faite compte tenu des résultats universitaires pendant l’année de M1, des matières choisies et du projet de l’étudiant.

Attention, le redoublement en M1 Droit privé est subordonné à l’autorisation du jury.

Après leur M1 Droit privé, les étudiants peuvent s’orienter vers un autre M2 d’une autre mention. Dans ce cas, le droit à la poursuite des études ne s’applique plus. Les étudiants concernés doivent déposer leur candidature sur le site approprié.